Libérer sa créativité, du bonheur pur !

La creativite et ses surprises.
A quoi vous fait penser ou rêver cette image ?

La créativité est à tous les tournants de notre vie.

Elle est essentielle, même au quotidien. Elle est énorme source de satisfaction. De plus notre créativité ne demande qu'à être tonifiée et entretenue pour s'exprimer, voire se libérer des freins qui la retiennent.

Freins qui, le plus souvent, viennent de notre mental. La bonne nouvelle est que cela peut se travailler.

 

Autrement dit, notre créativité a besoin d'être chouchoutée, qu'on la titille et s'y exerce pour la stimuler. A chacun de nous, en solitaire ou en groupe, de lui donner les moyens de se livrer. 

Une autre bonne nouvelle, c'est que la créativité est accessible à tous, car nous avons tous des ressources créatives en nous.

 

Trouver des idées et ensuite les traiter.

 Les idées génèrent des idées, et des idées, tout le monde en a, tout comme des projets, petits et grands, simples ou complexes, à développer et à mettre en œuvre et en valeur.  

 

La démarche peut aller du plus simple au très complexe, tout dépend du but visé. De toute façon, pour arriver à la réalisation, les idées ont besoin de cheminer, d'être plus ou moins bousculées, triturées et aménagées, d'être confrontées aux différents paramètres inhérents à la situation concernée, sans oublier les contraintes externes à prendre en considération elles aussi.

Nos idées de départ, nous sommes sont donc amenés à les modifier, à les adapter. A nous de les faire évoluer, de les associer, de les dissocier, bref de les faire mûrir.

 

L'imagination est bien sûr l'une des denrées de ce cheminement de notre esprit. Chez certaines personnes l'imagination se mobilise très facilement et la pensée foisonne, les analogies se font naturellement et spontanément. Pour d'autres, c'est plus difficile, surtout les personnes qui croient ne pas avoir d'imagination.

Personnellement, je suis persuadée que nous en avons tous, et surtout j'ai l'intime conviction que chacun peut se donner les moyens de développer son imagination. Alors, certes, cela demande du travail, de l'entraînement et quelques outils et techniques qui appuient et facilitent la démarche créative.

 

Lorsque j'ai commencé à exercer mon esprit créatif, ça ne se passait pas forcément comme je le voulais, les idées venaient au compte-gouttes, parfois pas du tout. Je séchais ! D'autres fois, cela allait tout seul, tout roulait et une idée en entraînait une autre, et cela faisait boule de neige. A cette époque là je faisais de la peinture et du dessin et j'ai vite remarqué que plus je maintenais ma cadence de travail, plus les idées coulaient de source. Par contre, après avoir traversé une période sans peinture, j'avais l'impression d'être en panne, le cheminement créatif était comme bloqué. La panne sèche comme lors d'un examen où on ne sait plus rien, ce que je ressentais pouvait aisément s'y apparenter.

Pour tromper cette impression de manquer d'inspiration, j'ai commencé à associer des idées peu prévues d'emblée pour aller ensemble. Je me souviens d'avoir réalisé un dessin qui fut acheté à peine terminé, c'était une voiture d'enfant, un landau dans lequel reposaient des champignons et non un bébé. Le landau, je l'avais dessiné très finement et précisément au crayon noir, les champignons étaient peints à l'aquarelle.

 

Voilà donc une manière de forcer un peu son imagination, qui est applicable à la recherche d'idées créatives en tous domaines. Elle n'est nullement réservée au dessin.

Il y a environ 15 ans, j'ai débuté ma carrière de coach professionnelle et les associations d'idées plus ou moins logiques ou plus ou moins farfelues ont largement contribué à ma façon de mener mes coachings ou mes entretiens de sélection.

 

Ceci n'était qu'un exemple parmi de nombreuses possibilités. Une chose est sûre pour moi, c'est le plaisir éprouvé à me mettre dans un état d'esprit créatif, que ce soit lors d'un coaching, lors d'un bilan de compétences ou quand j'écris un texte ou lorsque je prépare un plat cuisiné.

Pour me mettre dans cet état d'esprit, j'emploie des outils créatifs, souvent des cartes illustrées (il existe des dizaines de jeux de cartes différents) que je prends soit comme point de départ soit comme point d'arrivée ou encore j'associe plusieurs cartes entre elles. Certains jeux de cartes, je les ai créés sur un thème choisi. Cela dépend du sujet que je traite et de l'objectif que je vise. Quelquefois je n'ai pas d'objectif, si ce n'est celui de me faire plaisir en jouant avec ce que m'inspirent ces cartes à ce moment-là. 

 

Vous le voyez, la créativité est immensément vaste et enrichissante, et je suis pour une ouverture et une tolérance larges sur le sujet. Je veux dire par là que les idées qui nous viennent, à chacun de nous, n'ont pas à être censurées sous prétexte de peu d'originalité, car rien ne naît de rien. Il y a toujours quelque chose qui existait avant, qui existe en amont et qui nous inspire ou nous influence, consciemment ou non.

 

L'important, et le réjouissant, me semblent plutôt dans les effets positifs qu'a la créativité sur notre état d'esprit, sur nos façons de voir, de penser et de comprendre et d'aller de l'avant. De nombreux outils et techniques de créativité sont faciles à mettre en place et à utiliser pour entretenir sa pratique créative. En même temps nos ressources se réveillent et se renforcent, elles aussi stimulées par une pratique répétée. 

 

Je ne sais pas vous, mais moi les pratiques créatives rechargent sérieusement mes batteries.

 

Cet article s'inscrit dans le cadre des ateliers inspiration, notamment les "ateliers créatifs surprise"

 

Grand merci à tous ceux qui ont lu ce texte. 

Vos commentaires sont évidemment les bienvenus et j'y répondrai avec plaisir.

 

Tessa Dagnely 

Écrire commentaire

Commentaires : 0